dimanche 20 décembre 2009

Faut-il faire confiance aux dires du SPVM ?

Au fait, la police est-elle honnête ?

L'affaire Villanueva - De la preuve et de l'absence de preuve

Extrait de l'article de Brian Myles (Le Devoir, 19 décembre 2009) :

Le Devoir a passé en revue les 136 documents de preuve rendus publics la semaine dernière, quelques heures avant que l'enquête ne soit ajournée jusqu'en février prochain. Cette preuve abondante confirme une fois de plus que le SPVM a mis la SQ (responsable de l'enquête) sur une fausse piste dans les premières heures de la tragédie, en plus d'acheminer des informations erronées au public et de bafouer ses propres règles internes dans les situations de mort d'homme. Les délais anormaux pris par la SQ avant de considérer l'agent Lapointe comme un suspect témoignent d'une conception des pouvoirs d'enquête qui rime davantage avec la mollesse qu'avec la recherche de la vérité. Enfin, cette preuve est parsemée de témoignages contredisant la version officielle retenue par le ministère public.

Article complet : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/279736/l-affaire-villanueva-de-la-preuve-et-de-l-absence-de-preuve

4 commentaires:

Anonyme a dit…

ils faut se révolté contre le capitaliste et mettre le communiste a montreal.congédioms tout les policiers-flick-spvm.

Anonyme a dit…

Faut-il fiare confiance aux dires d'un criminel tel que le frère?

bobov a dit…

ben non voyons don', le devoir des citoyens honnêtes et sans reproches c'est d'avaler aveuglément tout ce que la sainte-police nous dit

marc a dit…

ben non voyons don', le devoir des citoyens honnêtes et sans reproches c'est d'avaler aveuglément tout ce que la sainte-famille Villanueva et leurs supporteurs nous disent