lundi 18 août 2008

APPEL À LA MOBILISATION!

LA BRÈCHE EST OUVERTE À MONTRÉAL-NORD

Montréal-Nord brûle. Depuis le meurtre de Fredy Villanueva par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et les émeutes déclenchées par la fureur populaire, la communauté urbaine nord-montréalaise demeure en colère. Le temps est venu d’organiser une réponse sociale et politique aux élites locales qui tentent sans délai d’étouffer cette affaire.

Montréal-Nord Republik est une nouvelle voix dans le quartier. Elle cherche à faire entendre une lecture alternative des événements récents entourant la mort de Fredy Villanueva et les émeutes qui ont eu lieu à Montréal-Nord. L’organisation vise ainsi à contrecarrer le discours dominant qui insinue l’idée que les émeutiers et les contestataires sont des voyous sans aucune conscience politique. Montréal-Nord Republik souhaite aussi rassembler la communauté du quartier et toute la population montréalaise afin de dénoncer la répression policière ainsi que l’oppression économique, sociale, culturelle et politique.

Le mouvement MONTRÉAL-NORD RÉPUBLIK lutte pour que justice soit faite suite au meurtre de Fredy Villanueva. Nous portons 5 revendications :
1 LA DÉMISSION IMMÉDIATE DU MAIRE DE MONTRÉAL-NORD, M. MARCEL PARENT, qui a déclaré « Tout va bien à Montréal-Nord, il n’y a pas de problème. Je n’ai jamais vu venir quoique ce soit ».
2 UNE ENQUÊTE PUBLIQUE ET INDÉPENDANTE SUR LA MORT DE FREDY VILLANUEVA
3 LA FIN DES PRATIQUES ABUSIVES DE LA POLICE (Intimidation, harcèlement, profilage racial, interpellations abusives, etc.)
4 UNE OEUVRE produite par des artistes du quartier et mise en valeur par l’Arrondissement pour garder bien vive la mémoire de Fredy.
5 LA RECONNAISSANCE du principe selon lequel tant qu’il y aura de l’insécurité économique, il y aura de l’insécurité sociale.
UNE MANIFESTATION EST PRÉVUE MECREDI SOIR PROCHAIN LE 20 AOÛT, À 18H00, DEVANT L’HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL-NORD (11 155, rue Hébert, coin Charleroi). NOUS DÉPOSERONS NOS REVENDICATIONS LORS DE LA SÉANCE DU CONSEIL D’ARRONDISSEMENT QUI SE TIENT À 19H00. Toutes les personnes solidaires de Fredy et de nos revendications sont invitées à venir manifester.
COMMENT SE RENDRE : À PARTIR DU MÉTRO HENRI-BOURASSA, PRENDRE LA 48, 49, 69 OU 89 DIRECTION EST JUSQU’À GARON. À PARTIR DU MÉTRO PIE-IX, PRENDRE LA 139 JUSQU’À CHARLEROI. LA RUE CHARLEROI EST SITUÉE 2 RUES AU SUD D’HENRI-BOURRASSA ET LA RUE HÉBERT EST SITUÉE 2 RUES À L’EST DE PIE-IX.

Pour toutes informations, veuillez communiquer par courriel à l’adresse suivante et nous laisser vos coordonnées, nous vous contacterons rapidement :

Courriel : mtlnord.republik@gmail.com

20 commentaires:

Diatribe Karma a dit…

Je trouve vos revendications totalement justes et justifiées. Je suis pleinement avec vous et vais essayer de me libérer pour mercredi soir. Bonne chance. DK

eduardo malpica a dit…

Pour que les mémoires ne soient plus brisées...
no mas memorias rotas...eduardo galeano

http://fr.youtube.com/watch?v=cKB7aISMUQE

voir vidéo,

"Callao Cartel", Callao, Pérou

bon courage pour la suite des choses.

Belz a dit…

On écrit « République » et non pas « Republik ». Retournez sur les bancs d'école au lieu de défendre des voyous.

Le général a dit…

Allez donc vous faire foutre Louis (Belz) ! Vous êtes en train de vous faire hair par toute la gauche en ce moment...

Don Rock a dit…

Bravo les gars!

B~E a dit…

- 1 LA DÉMISSION IMMÉDIATE DU MAIRE DE MONTRÉAL-NORD, M. MARCEL PARENT, qui a déclaré « Tout va bien à Montréal-Nord, il n’y a pas de problème. Je n’ai jamais vu venir quoique ce soit ».

On n'exige pas la démission d'un élu sur une simple citation. Bienvenu dans le merveilleux monde de la démocratie électorale.

- 2 UNE ENQUÊTE PUBLIQUE ET INDÉPENDANTE SUR LA MORT DE FREDY VILLANUEVA

C'es très simple; la population va soit comprendre une enquête en la faveur de la police comme étant "arrangé", ou dans le cas contraire, comme ayant plié sous la pression populaire.

- 3 LA FIN DES PRATIQUES ABUSIVES DE LA POLICE (Intimidation, harcèlement, profilage racial, interpellations abusives, etc.)

Ça va prendre fin en même temps que le racket, l'extorsion, l'intimidation et la répression commise par la racaille envers la population et les commerces du quartier.

Et oui, grâce à l'émeute du quartier, nous avons maintenant importé une jolie expression de France. Beau travail.

- 4 UNE OEUVRE produite par des artistes du quartier et mise en valeur par l’Arrondissement pour garder bien vive la mémoire de Fredy.

Elle va avoir l'air de quoi votre œuvre, si l'enquête révèle que la police était dans on droit, que Fredy est responsable de sa propre mort en résistant à la procédure policière? Fredy n'est pas un martyr, point barre.

- 5 LA RECONNAISSANCE du principe selon lequel tant qu’il y aura de l’insécurité économique, il y aura de l’insécurité sociale.

Cette affirmation est une insulte pour tout les gens pauvres qui n'utilise pas leur statu social pour justifier le crime. L'état socioéconomique ne peut être utilisé pour évacuer toute la responsabilité des criminels.

jeffqc a dit…

vous êtes entrain de provoquer la haine et le racisme, c'est aussi simple que ça!

vous vous mettez à dos même vos propre supporteurs pas très fort votre affaire

patriotmarc a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
higher a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
UNSC_WARRIOR a dit…

Je voudrais juste féliciter nos valeureux policiers qui font un travail formidable. Merci beaucoup et nous sommes avec vous.

mesrine a dit…

Pour avoir un petit compte-rendu de la soirée d'hier:

http://nefacmtl.blogspot.com/2008/08/la-ralit-de-montral-nord-rattrappe-le.html

Patrick a dit…

«Si le maire [Marcel Parent] ne nous écoute pas, Montréal-Nord va brûler une deuxième fois!» a scandé au micro Rony Bastien, membre du collectif Montréal-Nord Republik, quelques minutes avant le début de la séance du conseil.

Wow vos gens sont très civilisé on devrait mettre Bastien comme premier ministre on irais loin. C'est beau critiquer et menacer mais c'est pas mal plus facile de que proposer des solutions et de fouiller pour trouver le vrai problème.

Ricardo Lamour a dit…

Vous ne pouvez demander la démission du maire de la manière dont vous le faite. Organisez vous de manière à ce que vous soyez élus, si vous voulez que le leadership, en place, vous ressemble. Nul besoin de crier si vous n'êtes pas prêt à maîtriser les règles du jeu politique... Désolé, mais il s'agit, pour eux, d'un jeu.

Montréal-Nord a besoin de leaders qui ressembleront à sa masse mais qui auront une vision qui dépassera les frontières d'étiquettes sociales qui lui ont été attribué.

Je vous souhaite d'avoir des stratégies qui feront en sorte que vous serez tellement prêt à tout remettre en question que vous serez poussé à remettre vos manières actuelles de procéder afin que vos revendications ne fassent pas l'effet d'un verglas passager.

Bien à vous,

Ricardo Lamour

higher a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Samir a dit…

Il y'a un problème évident à Mtl-Nord et je suis heureux de voir que certains s'y risquent, question de changer les choses.

D'un côté on a la police qui commence à sérieusement abuser de son pouvoir pour contrer les gangs de rue.

Et de l'autre des jeunes qui en ont assez d'une police qui semble généraliser et qui traite tous les jeunes, criminels ou non, de la même façon.. sûrement qu'il est question de ne pas prendre de chance...

On ne veut pas donner champs libre à une police abusive mais ont ne veut pas non plus faire croire aux jeunes délinquants qu'il n'y a pas une force en place pour les contrer.

Mon avis..: prenez la chose dans son contexte, un jeune a été tué, il le méritait ? vu les circonstance j'en doute fort ! C'est pas parce que ta saloperie d'arme ne tien pas après tes foutu jeans que ta décidé de mettre parce que t'es en moyen de pression que c'est une raison de tirer sur tout ce qui bouge quand tu la sens tomber. Le policier à eu peur, de quoi ? bonne question.. que les jeunes tentent de quoi ? qu'ils lui prennent son arme ? peu importe, la réaction était abusive.

On ne doit pas laisser une telle chose passer.. Fredy n'avait aucun antécédent judiciaire, la police venait voir son frère qui avait été arrêté pour vol, pas possession d'arme ou une connerie du genre, vol !

Je mentionne ce que j'ai entendu dans les médias jusqu'à présent, peut-être que tout n'est pas vrai, mais il est important de ne pas oublier et de prendre tout ce qui a été dit.

Les médias:

Je suis un peu confus, plusieurs histoires, provenant de plusieurs sources.

Sa commence avec une histoire qu'on essait de ne pas ébruiter, la police tue un jeune, c'est une policière qui tire ! les policiers étaient entourés de 20 personnes ! ils n'avaient pas le choix.

Ensuite.. finalement ils n'étaient pas vingt, l'émeute arrive.. bref, on décide de donner plus d'attention à cette histoire.

Des témoins témoignent, une femme jouant dans le parc avec ses 2 enfants durant l'événement dit: «La policière a tiré sur le jeune, ensuite elle semblait déconcertée, elle a posé ses mains sur sa tête et à clairement dit: «Oh non je l'est tué, je l'est tué»» sur RDI tandis que sur TVA on apprenait un peu plus tard que c'est le policier de 25 ans de services uniquement à MTL-NORD qui aurait suposément tiré, je suis perdu..

Un jeune est mort, 18 ans, on doit faire passer le message à la police parce que sinon ils vont tranquillement finir par croire que tout leur ait permis, qu'ils sont immunisés. Un jour c'est peut-être votre fils qui tombera d'une balle pendant qu'il jouait avec des amis.

En ce qui me concerne, les 500 policiers mobilisés à MTL-NORD durant l'émeute et qui n'ont absolument rien fait... n'ont pas rien fait parce qu'ils étaient désorientés ou surclassés, ils n'ont rien fait pour ne pas perdre la face encore plus, laissant les jeunes se salir aux yeux de la population.

En bref je cautionne un mouvement pour le changement, ils n’y arriveront sûrement pas avec des menaces.. les stratégies doivent changer mais l’enjeu est respectable.

Robo a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
picasso a dit…

Bonjour.

je suis artiste-peintre et citoyen très impliqué dans le millieu communautaire à Montréal-Nord depuis quelques années.

Personellement, je pense que vous allez trop loin dans vos revendications, j'appui la demande d'avoir une enquête publique, c'est certain, par contre, je connais le maire Marcel Parent et je puis vous assurez preuves à l'appui qu'il s'intéresse énormément aux différentes activitées communautaires de Montréal-Nord, il nous été d'une grande aide lors de nos différentes expositions, il s'est fait un devoir de venir m'encourager plusieurs fois dans mes démarches d'artiste particulièrement lors de notre symposium d'art local en 2007 et aussi lors du premier festival des arts de Montréal-Nord en juin 2008, il a peint sur ma toile collective, il a échangé avec les jeunes du quartier à maintes reprises, il est très présent lors de différentes rencontres entre citoyens et contrairement a ce que plusieurs pensent, il se rend régulièrement dans le secteur Pascal et Rolland pour rencontrer les gens du quartier.

Je ne sais pas si les gens de Montréal-Nord Républik vivent ici, semble-t-il que certains ne sont pas du quartier, peu importe, ce sont des gens que je n'ai jamais vu lors de nos diners policiers, lors de nos nombreuses activitées et expositions.

Moi, je suis impliquer dans certains comités, pas juste dans notre regroupement d'artistes, je peux vous dire quelque choses, ce sont toujour les mêmes personnes qui organisent les activitées,qui font du bénévolat, qui s'impliquent.

Je tient aussi à soutenir les familles en cause dans cet événement malheureux, soit les familles des victimes et aussi celles des 2 policiers impliqués car ce ne doit pas être facile pour eux non plus, je suis convaincu qu'ils n'ont jamais voulu la mort de Fredy mais qu'ils tentaient juste de faire leur travail, quand il y a mort de policier, on dit souvent que c'est les risques du métier, personne ne se lève pour contester contre ceux qui tuent des policiers (ières )mais quand arrive un drame de ce genre, ben là tout le monde ou presque sont prêts à les condamnés sans aucune preuves suffisantes, des bavures policières, oui, il y en a eu mais des bavures de citoyens et de jeunes qui n'ont aucun respect pour la police, il y en a autant sinon plus.

Moi, je fait avec mon art, des toiles collectives ou j'invite les gens de toutes les communautées, de tout âge à participer, je fait des ateliers à Urbanifest, au tournoi "basket de rue",dans différents festivals d'arts et fêtes de quartier comme la fête des voisins de Montréal-Nord 2008, tout les gens présent s'amusent, il n'y a pas de guerre,pas de gens qui s'écoeurent, seulement du respect et une grande volonté de changement dans le respect des autres, ce n'est pas toujour facile mais il faut se retrousser les manches et travailler ensemblent au lieu de vouloir blâmer le maire, les autoritées, les noirs, les homosexuels, les blancs, les vieux, les enfants, les parents, les profs d'écoles et mr,mme toulemonde a chaques fois qu'il y quelque chose qui cloche !

Je suis un partisan de la participation et de l'entraide et non pas de la confrontation.

J'ai demander au maire ,jeudi 21 août aujourd'hui même lors d'un vernissage des oeuvres d'un artiste CHILIEN, Sergio Gutierrez, pour avoir la chance de créer une oeuvre, une murale sur le thème de la paix entre communautées et j'inviterai tout les gens à participer autant le maire Marcel Parent que le groupe Montréal-Nord Républik et croyez-moi, ça va arriver.

Merçi de votre attention !

Alain Frigon, artiste-peintre et heureux de vivre à Montréal-Nord

Bisbille 101 a dit…

Dans un article publié dans la Presse et intitulé « Un procureur se joint aux enquêteurs » (http://www.cyberpresse.ca/article/20080819/CPACTUALITES/808190783/1023/CPACTUALITES) le journaliste Jean-Paul Charbonneau nous raconte : « ...il est sage d'avoir choisi un procureur dont l'intégrité est reconnue tant chez les policiers, victimes et avocats de la défense ».

Ce commentaire m'a fait sursauter. Il faut connaître le rôle que ce procureur véreux a joué dans l'Affaire Dumas (http://www.carbanzo.com/PeresEternels/histoires/affaireDumas.html). Dans cette sombre histoire de déni de justice, c'est ce même François Brière, le substitut du procureur en chef-adjoint du palais de justice de St-Jérôme à l’époque (1992), qui a autorisé les accusations criminelle contre un honnête citoyen tout en sachant qu'il n'y avait jamais eu d'enquête de police. C’est du moins ce qu’affirmait Me Josée Grandchamps lors de la mise en accusation sur la seule base d’une déclaration mensongère, sans effectuer la moindre vérification. De plus, une partie de la preuve a été alors dissimulée à la défense. À ce jour, 16 ans plus tard, il ne m'a toujours pas été possible de mettre la main sur ces éléments de preuve, malgré l'obligation de divulguer qui incombe aux représentants du ministère public et de nombreuses demandes à cet effet.

Un an plus tard, lors d'un autre simulacre de procès toujours intimement lié au dossier initial, dans une histoire présumée de tentative d’introduction par effraction, François Brière s’est abaissé jusqu’à manipuler à son insu un enfant de 12 ans et la faire témoigner, dans une mise-en-scène élaborée en coulisse, cherchant désespérément à étayer l'hypothèse de l’introduction par effraction dans le but d’incriminer son père. Dans ce procès, la déclaration statutaire de la plaignante n’a jamais été communiquée à la défense contrairement au devoir qui incombe aux représentants du ministère public. Pour ce qui est de l’intégrité, il faudra vous adresser ailleurs…

J'espère que ces quelques précisions sauront vous convaincre que François Brière n'est peut-être pas le personnage intègre décrit dans votre article. Avec un semblable procureur spécial pour assister les policiers dans l'enquête sur la police de Montréal, vous pouvez être assuré que la population ne saura jamais rien quant aux circonstances qui ont entouré la bavure à Montréal Nord. En outre, la policière prise de panique qui a tiré parce qu’elle avait la trouille, pourra continuer de mettre la vie de ses collègues en danger à chaque patrouille...

Dominique a dit…

J'ai un dossier monstre de conspiration du SPVM sur ma personne suite a de la brutalité policière dont je fus victime en 2002. La police, ils sont capable de tout et pensent qu'ils ont tous les droits, ce sont des écoeurants et des salauds. Je leur en fait baver de mon bord, ne lachez pas le morceau a Montréal-Nord, vous avez tout mon soutien.

Dominique Dufour
vortex45@live.ca

Samir a dit…

Ce message s'adresse à Alain Frigon qui nous a si bit dit ceci: "quand il y a mort de policier, on dit souvent que c'est les risques du métier, personne ne se lève pour contester contre ceux qui tuent des policiers (ières )mais quand arrive un drame de ce genre, ben là tout le monde ou presque sont prêts à les condamnés sans aucune preuves suffisantes"

Personne cherche à les condamnés, tout le monde veut clairement comprendre sans que les faits ne soient modifiés. Une policière reçoit une balle dans la jambe et le chef de la police est en train de scander 30 secondes plus tard qu'il n'acceptera pas que les policiers soient les cibles de tireurs et qu'il fera tout ... tralala tralala. Un jeune est mort, qui va scander qu'on ne tue pas les jeunes de 18 ans qui ne représentent pas une menace ? qui va faire en sorte que ça ne se reproduise plus ?

Excuse moi, ta beau vivre dans le cartier, ta beau participer, peindre.. bordel ta beau t'impliquer dans toute les activités que tu veux quel est le foutu lien avec le sujet actuel ? on parle de la police qui semble uniquement prendre la minorité visible comme cible à Montreal-Nord. On interroge les québécois du coin à propos de leurs rapports avec la police et rien ne semble clocher, avec les haïtiens, les latinos, les arabes, le ton change, pourquoi ?

Alors continue ta belle peinture, j'espère que tu auras bien du plaisir, mais viens pas nous balancer le bien que tu fais pour la communauté quand à l'évidence tu ne vois rien en dehors de tes peintures et de tes festivals.